Point de départ

Visionner cette vidéo avant de débuter un projet, pour donner le ton, motiver et mettre en confiance.

Respecter les consignes lors de la première version d’un projet. Première version, puisqu’il est souhaitable qu’il y en ait plusieurs ! Dans un cahier de croquis, sur un carton, en petit ou en grand format, sur une toile, au tableau… Faire et refaire une technique ou un sujet, pour se l’approprier vraiment.

Chacun a beaucoup à gagner en laissant évoluer sa façon de dessiner ou de peindre. C’est là qu’on découvre tout le bonheur de se sentir artiste !

Se permettre de faire des erreurs, les reconnaître, les accepter, les corriger ou les utiliser pour nous amener plus loin.

Apprécier la qualité de notre réalisation, pas juste remarquer les défauts.

Donner beaucoup plus d’importance à la démarche qu’au résultat. Ranger ou même recycler un dessin sans éclat. Afficher ou même encadrer une œuvre particulièrement bien réussie. Mais, dans un cas comme dans l’autre, se rappeler qu’on fait de l’art pour s’exprimer, pour apprendre à se connaître ou à se reconnaître, pour prendre du temps pour soi… pour être heureux !

Tenir le dos droit, garder les pieds par terre, relâcher les épaules et les doigts !!

Se faire plaisir. S’amuser. Apprécier le moment. Sourire… pour dessiner encore mieux !

Conseils pratiques

Lire le texte et visionner la vidéo de Trucs et astuces du médium utilisé avant de débuter un projet. Ils contiennent des renseignements utiles.

Consulter Trucs et astuces/Cadres et présentation lorsqu’il y a déjà un cadre tracé sur le carton au début du projet. La façon de faire y est expliquée. Tracer le cadre plus ou moins grand selon l’habitude de chacun à dessiner plutôt petit ou plutôt gros. Le principe est le même pour le choix du format de carton.

Les pinceaux qui accompagnent le titre de chacun des projets indiquent le niveau de difficulté. Ce sont tout de même des propositions de réalisations artistiques accessibles à tous, puisque chacun des projets est divisé en plusieurs étapes assez faciles à faire.

Les consignes sont très précises dans les vidéos, pour que ce soit simple et efficace pour tous. Avec le temps, chaque artiste développe son propre geste graphique. Il est possible de respecter les consignes tout en y ajoutant sa touche personnelle !

Le temps de réalisation n’est pas mentionné puisqu’il est variable, selon l’âge de l’artiste, son implication dans le projet et le format choisi. Il peut y avoir une différence marquée du temps de réalisation pour un artiste très minutieux et un autre aux gestes rapides et expressifs.

Conseils aux enseignants

Prévoir 2 périodes d’une heure pour la réalisation de chaque projet. En classe, lorsque la moitié des élèves ont terminé la consigne demandée, il est temps de présenter la vidéo de l’étape suivante. Pour garder le rythme et maintenir la motivation, il est préférable de ne pas attendre tous les élèves. Demander à chacun de s’arrêter et de regarder, pour savoir quoi faire au moment opportun, peut être une bonne stratégie.

Certaines étapes sont longues, mais c’est souvent ce qui rend le résultat impressionnant. Lorsqu’il y a des accélérations à l’écran, expliquer aux élèves qu’Isabelle Gagné a pris beaucoup plus de temps pour la réalisation. Elle a pris le temps d’être minutieuse jusqu’à la fin ! Encourager les élèves à faire de même peut les amener à se surpasser. Prévoir une période supplémentaire à l’horaire pour ces projets de précision.